Ampsin-Neuville
Mise à grand gabarit du site éclusier

Située sur la Meuse en aval de Huy, l’écluse d’Ampsin-Neuville est le dernier goulet d’étranglement entre Namur et Anvers et entre Namur et les Pays-Bas. Tous les autres sites permettent le passage des bateaux de grand gabarit ou le permettront dès 2015.

Le projet prévoit la construction d’une écluse à grand gabarit sur le site d’Ampsin-Neuville. Ce projet permettra d’améliorer la navigation et réduire l’impact environnemental du transport. Il permettra également d’enrichir sensiblement le cadre de vie des usagers et de créer des espaces dédiés aux cyclistes, piétons, promeneurs et pêcheurs.

Le site est inscrit sur un des axes européens majeurs de navigation. Avec l'objectif du développement du transport fluvial, la Commission eurpéenne a octroyé son concours financier pour les études préalables du projet.

Site actuel

Le site d’Ampsin-Neuville comporte deux écluses voisines, une grande de 136 x 16 m et une petite de 55 x 7,50 m, permettant simultanément l'accès aux bateaux de 2000 et 600 tonnes.

Le chenal amont est long de 700 m et le chenal aval de 450 m. Les écluses sont équipées de portes à déplacement latéral suspendues à un charriot. Ce chariot circule sur un portique. Environ 20 minutes sont nécessaires pour franchir l'écluse.

Transport fluvial

Le transport européen par voie d’eau concerne aujourd’hui 7 % de l’ensemble du trafic tous modes confondus, et entre 12 et 14 % de l’ensemble du trafic en Belgique. L’actuelle écluse se classe en troisième position, en termes de tonnage transporté sur l’ensemble des voies d’eau de la région.

Le trafic a plus que doublé en 20 ans. Les travaux prévus vont permettre à l’écluse d’Ampsin-Neuville de supporter l’accroissement du transport fluvial et d’inscrire un peu plus la région au cœur de l’Europe. La perspective à l’horizon 2050, en créant cette nouvelle écluse à Ampsin, est de pouvoir y faire transiter plus de 25 millions de tonnes et d'augmenter la capacité de l’ensemble du réseau.

 
Enjeux

La navigation fluviale permet de réduire le trafic routier et par conséquent d'améliorer la sécurité des usagers et de réduire la pollution.
Le projet vise également à accroitre la fiabilité et la fluidité du trafic fluvial en minimisant les incidences sur l’environnement.

Travaux

Une écluse de 12,50 m remplacera celle de 7,50 m pour assurer la navigation pendant la construction du grand sas de 25 m sur le site actuel de l’écluse de 136 x 16 m.

La contrainte maitresse est de maintenir le site en exploitation pendant toute la durée des travaux en toute sécurité et en assurant une fluidité apparentée à celle qui existe pour le moment.

Le début des travaux est actuellement prévu en 2018 pour une durée d’environ quatre ans.

Mobilité

Itinéraires cyclopédestres

Le projet favorise également la croissance des itinéraires cyclopédestres. La passerelle constitue un trait d’union entre les communes de Huy et d’Amay. Elle sera remplacée et allongée. Elle franchira la route nationale et sera munie de rampes d’accès qui rejoindront les pistes cyclables existantes.

Nationale N90

Le tracé de la rive droite doit être modifié pour les besoins de la navigation. La route national 90 doit dès lors également être modifiée en conséquence. La configuration du nouveau tracé routier est conçue de manière à réduire les nuisances sonores et visuelles de cette l’infrastructure existante.

Environnement

Des améliorations environnementales et paysagères sont intégrées dans le projet. Le remplacement des écluses est accompagné d’une modification claire du paysage.

Le projet prévoit l’aménagement de la rive gauche, en aval du barrage, en vue de lui restituer un caractère plus naturel.

Échelle à poissons

La nouvelle échelle à poissons vise à permettre le franchissement du barrage par les différentes espèces ainsi que leur reproduction. L'optimisation de l'intégration paysagère de cette rivière artificielle est un objectif du projet.

Cette échelle particulière s’inscrit dans le cadre du projet Meuse Saumons 2000, de la décision BENELUX et du réglement européen de protection de l'anguille. Ce programme est destiné à rétablir, dans le bassin de la Meuse, le cycle de vie complet du saumon atlantique.

L'échelle à poissons sera une véritable rivière artificielle comme il en existe déjà en France et aux Pays-Bas. Ce projet, singulier vu son ampleur, sera le premier du genre en Région Wallonne.

Le projet propose aux riverains et aux promeneurs un nouveau regard sur la nature.

Demande de permis

Contacts

SOFICO

Maître d'ouvrage


Service public de Wallonie
Direction générale de la Mobilité et des Voies hydrauliques
Direction des Voies hydrauliques de Liège

Direction

  • Rue Forgeur 2 à 4000 Liège
    04 220 87 11

SM Greisch - Tractebel Engineering
 

Bureau Greisch

Architecture et génie civil

  • Allée des Noisetiers 25 à 4031 Angleur
    04 364 11 90

Tractebel Engineering

Électromécanique

  • Avenue Ariane 7 à 1200 Woluwé-Saint-Lambert
    02 773 91 11

Commune d'Amay

  • Rue Freddy Terwagne 76 à 4540 Amay

Commune de Huy

  • Grand-Place 1 à 4500 Huy